THE KNIGHTS

Forum di Esoterismo,Religioni,Civiltà Antiche,Psicologia,Parapsicologia,Cultura sui Cavalieri della Tavola Rotonda
 
IndiceCalendarioFAQCercaRegistratiLista UtentiGruppiAccedi

Condividi | 
 

 L'inquisizione continua?

Andare in basso 
AutoreMessaggio
TESEO
Admin
avatar

Numero di messaggi : 577
Data d'iscrizione : 10.08.07

MessaggioTitolo: L'inquisizione continua?   Dom Ott 26, 2008 9:47 pm

Riportiamo questo articolo in francese. Speriamo sia una lingua abbordabile per voi.


novembre 1478, c’est bien le Pape Sixte IV, Francesco della Rovere, qui étend l’Inquisition à l’ensemble de la Chrétienté et, entre autres, à l’Espagne, à la demande des rois catholiques Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon. En 1542, c’est bien le pape Paul III qui fonde la Congrégation de l’Inquisition. L’Inquisition est dès lors appliquée aux nouveaux hérétiques : les Huguenots, Luthériens, Calvinistes, Anabaptistes, etc.. En 1571, c’est le Pape Pie V qui, pour compléter la panoplie inquisitoriale, fonde la Congrégation de l’Index : une liste constamment mise à jour de ce qu’il est absolument interdit de lire accompagnée de la liste des auteurs maudits, mis à l’Index ; la dernière édition de l’Index date de… 1948 et ne sera définitivement abolie qu’en.. 1966 !

Et encore faut-il savoir que les titres figurant sur la liste de 1966 sont toujours frappés d’interdit en 2005. Sans oublier ceux qui, historiographes, laïcs ou ecclésiastiques, pétris de cette culture cœrcitive et anathématisatoire, ne peuvent pas s’empêcher, aujourd’hui encore, de reprendre la méthode à leur compte et à l’appliquer à leur entourage!

Un dernier bûcher en 1833. Dans les Balkans, en 1790, un dernier Inquisiteur [dominicain], Antun Cébalo, fut nommé en Dalmatie. En 1808, Joseph Bonaparte, roi d’Espagne, abolit l’Inquisition en Espagne. Mais après le départ de Napoléon, elle y est rétablie en 1814, le temps de procéder à l’ultime bûcher d’un ultime hérétique, en 1833, avant d’être définitivement supprimée le 15 juillet 1834.

En 1908, le pape Pie X abolit certes la Sainte Inquisition mais crée aussitôt, sur les cendres encore brûlantes de la Congrégation de l’Inquisition, la Congrégation de la Sainte Inquisition Romaine et Universelle ou Congrégation du Saint Office ou Saint Office ! En 1908… ! Le fait est que l’Inquisition initialement créée pour détruire les Chrétiens cathares aura duré officiellement plus de six siècles, à travers toute la Chrétienté, par la volonté et sous la férule de l’Église catholique romaine. Elle aura, entre-temps, traqué, persécuté, spolié, désespéré, martyrisé, emmuré, torturé, empalé, enterré vives et brûlé en public [les auto da fé] plusieurs dizaines de milliers de personnes au nom de Dieu. Il n’y a finalement qu’un siècle que cette folie abominable a cessé et il n’y a que 37 ans que l’Index n’existe plus. Quoi que…

En effet, en 1965, après le Concile Vatican II, Paul VI modifia la structure et le titre du Saint Office qui s’appelle désormais la Congrégation pour la doctrine de la foi, chargée de juger tout ce qui relève de la foi et de la morale. Sous le Pontificat de Jean-Paul II, elle fut activement présidée par le cardinal allemand Joseph Ratzinger, qui devint le Pape Benoît XVI, le... 20 avril 2005, très précisément à la date anniversaire de la création de l’Inquisition par le Pape Grégoire IX le 20 avril 1229, soit exactement sept cent soixante seize ans plus tard, succédant ainsi à Jacques Fournier l’inquisiteur qui eut « la peau » de Bélibaste avant de devenir le Pape.. Benoît XII.

L’Inquisition au XXIe siècle. L’hydre créée par le pape Grégoire IX, pour extirper les Cathares de la surface de la terre, existe toujours, sous une autre forme, avec d’autres moyens, sous un autre nom… mais toujours à la même adresse. Sa dialectique actuelle est d’affirmer avec véhémence que ce n’est pas l’Inquisition qui massacra ces dizaines de milliers d’innocents, mais… les bras séculiers auxquels ils avaient été confiés. [Par exemple, à titre de comparaison, aujourd’hui, lorsqu’une Cour de Justice condamne une personne à la peine de mort, ce ne serait pas la Cour de Justice qui serait l’initiatrice de la mort du condamné mais… le bourreau !] Il est vrai que cette attitude a été « popularisée » par Ponce Pilate !

Le 12 mai 2005, Benoît XVI a désigné l'archevêque de San Francisco, William Joseph Levada, 69 ans, à la tête de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi. Docteur en théologie des universités pontificales, c'est un proche de Benoît XVI. Il a commencé à travailler pour l'ancienne Inquisition en 1976. Six ans plus tard, il quitte Rome pour Los Angeles puis devient archevêque de Portland avant de gagner San Francisco en 1995. Membre de l'ex-Saint Office depuis cinq ans, Monseigneur Levada est responsable de la doctrine à la Conférence épiscopale américaine. Il est évident que pendant près de huit siècles l’église catholique, très à l’aise avec son Inquisition, a fait preuve d’une remarquable constance et d’un non moins remarquable centralisme : toutes les décisions, depuis les papes Léon Ier, Gélase Ier, Lucius II, Innocent III, Grégoire IX, Innocent IV, Benoît XII, Sixte IV et Pie V, tous profondément engagés, avec constance, dans le développement de la machine infernale inquisitoriale, jusqu’à la création et au fonctionnement de la Congrégation pour la doctrine de la foi toujours existante avec Joseph Levada en 2005, ont été et sont totalement conçues, appliquées, organisées et gérées à Rome. Mais sans doute est il hérétique et malséant de le dire et de le comprendre ainsi… Quoi qu’il en soit, le seul nom de cathares continue à susciter de violentes réactions.

A aucun moment il n’a été fait mention, ni lors de la Journée du Pardon de l’An 2000 ni dans le texte Mémoire et Réconciliation, du sort abominable et anti-chrétien réservé aux cathares. Depuis, en 2005, pas un mot, pas un regret. L’église de Rome va-t-elle continuer encore longtemps à endosser, assumer et cautionner cette atteinte mortelle à la Bonne Parole du Christ ? La tunique sans couture du Christ porte toujours la tache du sang des Cathares. Quand l’église catholique va-t-elle se décider à restituer sa pureté à la tunique du Christ ?

La suite bien triste et inquiétante de l’histoire c’est que l’Inquisition existe toujours. Et elle n’est plus l’apanage de la seule église catholique. D’autres religions suivent avec fracas, dans le sang et les fanatismes, la voie tracée pendant 776 ans par les intégristes romains qui blasphémèrent l’évangile du Christ dont le seul et unique message est : « Aimez-vous les uns les autres » !

Et il n’y a qu’une conclusion possible : celle que les Chrétiens cathares disaient chaleureusement à leurs contemporains : celui qui vit par le glaive périra par le glaive ; aussi il n’y a qu’une arme contre la Haine : l’Amour !
Torna in alto Andare in basso
Visualizza il profilo
Berta



Numero di messaggi : 25
Data d'iscrizione : 19.08.07

MessaggioTitolo: Re: L'inquisizione continua?   Gio Ott 30, 2008 11:42 pm

E' vero, la Congregazione per la dottrina della fede esiste ancora oggi.
Trovo normale che, la chiesa cerchi di mantenere l'ortodossia tra i suoi fedeli.

Ciò che fu abominevole, furono le persecuzioni contro gli eretici, torture, roghi ecc.

E' inutile che descriva tutto ciò, ne siamo tutti al corrente.

La mia opinione è che, la chiesa non aveva il diritto di imporre il proprio pensiero a tutti ed uccidere chi non lo seguiva, i catari non avevano la stessa religione, furono perseguitati esattamente come gli ebrei (specialmente in Spagna) e gli altri eretici.

Ai nostri tempi, non succedono più queste cose, non credo che la Congregazione per la dottrina della fede debba spaventare nessuno.

Smile
Torna in alto Andare in basso
Visualizza il profilo
 
L'inquisizione continua?
Torna in alto 
Pagina 1 di 1
 Argomenti simili
-
» Yoga e minzione frequente
» STABILIZZATORE DI RETE e CONDIZIONATORE DI RETE
» una lotta continua
» Nowcasting 1/06-15/06 l'instabilità continua ma l'Africa scalpita

Permessi di questa sezione del forum:Non puoi rispondere agli argomenti in questo forum
THE KNIGHTS :: THE KNIGHTS FORUM :: Epode-
Vai verso: